Risque de fausse couche des antidépresseurs



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

La prise d'antidépresseurs augmente le risque de fausse couche pour les femmes enceintes.

(06/02/2010) Les femmes enceintes prenant des antidépresseurs sont plus à risque de fausse couche. Basé sur une étude de l'épidémiologiste Dr. Anick Bérard a trouvé cette connexion. L'équipe de médecins de Bérard a évalué les données de 4 124 femmes ayant fait une fausse couche dans les 20 premières semaines. On a remarqué que la proportion de femmes ayant fait une fausse couche et prenant des antidépresseurs était d'environ un facteur de 5,5. Pour les femmes qui n'ont pas fait de fausse couche mais qui ont pris des antidépresseurs, le facteur était de 2,7. Le risque de fausse couche augmente mathématiquement au cours de la grossesse en prenant des dépresseurs en même temps de 68%.

Bien qu'il existe des preuves avérées d'options de traitement alternatives pour la dépression de grossesse, de nombreux médecins prescrivent toujours des antidépresseurs. Il a déjà été démontré que l'acupuncture contribue à la dépression de grossesse. Entre autres, des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine sont prescrits. Selon les résultats de l'étude, la prise de ces inhibiteurs de sérotonine en même temps augmente considérablement le risque de fausse couche. Les résultats détaillés de l'étude se trouvent dans le "Journal de l'Association médicale canadienne". (sb)

Lisez aussi:
Plus de chocolat pour la dépression
Nouvelle étude: l'acupuncture efficace dans le cerveau?
Antidépresseurs inefficaces chez certaines personnes?

Crédits photo: Templermeister, Pixelio.de

Informations sur l'auteur et la source


Vidéo: Menace De Fausse Couche - Grossesse Arrêtée II


Article Précédent

Aide à l'arthrose grâce à la biochimie

Article Suivant

Quand le médecin de famille ne sait plus