Médecin en herbe a travaillé comme proxénète?


Médecin en herbe a travaillé comme proxénète?

De graves allégations sont faites contre un étudiant en médecine de 30 ans. Selon la police, le médecin en herbe aurait été coupable de coercition, de chantage, de viol et d'extorsion. L'accusé risque de lourdes peines de prison.

Hier matin, la police de Cologne a arrêté un aspirant médecin de 30 ans dans son appartement. L'accusé serait coupable de proxénétisme. Ce n’est que la semaine dernière que l’homme avait réussi son examen écrit d’État en médecine à l’université de Bonn. Selon le Kripo, la police enquête sur le détenu depuis octobre de l'année dernière. Avec d'autres partenaires commerciaux, l'homme dirige la prestigieuse discothèque «Mediapark» de Cologne.

Une ancienne petite amie a porté plainte
L'arrestation est intervenue parce qu'une femme qui a maintenant 22 ans a déposé une plainte pénale contre l'homme. La jeune femme a témoigné que d'avril 2008 à mai 2009, le médecin, sous la menace de violences, l'avait obligée à «l'acheter» dans différents bordels. Au départ, elle ne pratiquait cette activité que le week-end, puisqu'elle étudiait elle-même à Düsseldorf. Sur l'insistance de l'agresseur, elle a finalement interrompu ses études afin de continuer à travailler pendant d'autres jours. Au cours de l'enquête, la femme a déclaré qu'elle devait remettre tous les revenus à l'accusé. A cette époque, les deux étaient dans une histoire d'amour. Ce n'est que si elle allait acheter qu'il continuerait la relation, a déclaré la femme lors de l'interrogatoire.

En 2009, le détenu a emmené sa petite amie dans un soi-disant «bordel noble» en Suisse. Encore une fois, la femme devrait aller ici pour acheter pour l'homme. Maintenant, le détenu a exigé que sa victime gagne au moins 1000 euros par jour. Si cette somme n'a pas pu être calculée, l'étudiant aurait frappé sa victime à plusieurs reprises. Dans un cas, il aurait étouffé la jeune femme jusqu'à ce qu'elle s'évanouisse. Enfin, la femme a mis fin à la relation en 2009 et s'est séparée de son partenaire. Ce n'est qu'en 2010 que la femme a osé porter plainte auprès de la police.

Une autre victime a été identifiée
Au cours des mois d'enquêtes policières, une grande victime a été retrouvée. Ici aussi, le maillage aurait été similaire, comme l'a rapporté la police. En octobre 2008, l'homme a également tenté de persuader une femme de 26 ans de se prostituer. L'infraction était presque identique à la première affaire. Au début, les deux sont entrés dans une relation. Lorsque la femme est tombée amoureuse de l'homme, l'accusé a rendu la relation dépendante du fait que le partenaire se prostituait pour lui. De plus, l'étudiant en médecine aurait commis des actes sexuels contre la volonté de la femme dans les salles de discothèque et aurait exercé une violence massive. Cette ancienne petite amie a également déposé une plainte pénale

Plusieurs années d'emprisonnement en cas de condamnation
L'homme restera en détention jusqu'à nouvel ordre. Il doit maintenant être jugé pour viol, vol, extorsion et agression. L'accusé peut encourir jusqu'à dix ans de prison s'il est reconnu coupable. Que l'homme puisse ensuite poursuivre ses études médicales reste plus que discutable. (pm)

Image: Rike / pixelio.de

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Travailler: mes premiers jours de médecin


Article Précédent

Nouveau numéro de téléphone pour les médecins de garde

Article Suivant

Deux compagnies d'assurance maladie font faillite