Peur d'une épidémie d'Ebola en Ouganda



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

L'ampleur exacte de l'épidémie en Ouganda n'a pas encore été déterminée

Le virus Ebola fait toujours des ravages en Ouganda. Les médecins et les experts continuent d'essayer de contrôler la dangereuse fièvre Ebola en Ouganda. Selon les informations officielles des autorités sanitaires ougandaises, 16 patients sont décédés depuis le début de l'épidémie virale début juillet 2012. Plus de 230 patients sont encore traités dans les cliniques ou du moins observés.

"Le nombre exact de cas est encore inconnu", a déclaré un porte-parole des autorités. En effet, la période d'incubation peut aller jusqu'à 21 jours. Jusqu'à présent, cinq cas de patients ont été clairement confirmés par des tests de laboratoire. Parmi les infections confirmées, trois personnes sont décédées. Les deux autres testés sont en quarantaine avec 50 autres patients.

L'épidémie d'Ebola est confinée au nord du pays
Selon le porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tarek Jasarevic, l'épidémie d'Ebola est actuellement limitée à l'ouest de l'Ouganda. Le virus est apparu pour la première fois dans le district de Kibaale. La région est à environ 200 kilomètres de la capitale ougandaise Kampala et près de la frontière avec la République démocratique du Congo. Dans l'intervalle, "les étudiants de la région touchée ont eu la liberté d'assister aux cours", rapporte la télévision d'Etat. Il a également été dit que les visites en prison par des proches sont actuellement interdites pour réduire le risque d'infection.

Un porte-parole du président Yoweri Museven a déclaré au cours de la semaine qu'au moins une personne dans la capitale de l'État, Kampala, était déjà décédée du virus Ebola. La Croix-Rouge ougandaise (URC) a envoyé une équipe d'assistants et d'experts de plus de 100 volontaires dans le district de Kibaale. Pour la quatrième fois en douze ans, le pays a été infecté par le virus mortel. «En attendant, le pays est bien organisé pour réagir à la fièvre Ebola», a souligné l'expert de la Croix-Rouge Bildard Baguma. Il y a environ cinq ans, 37 personnes sont mortes de la peste dans l'ouest du pays africain. 137 décès ont été signalés en 2000, mais le virus est survenu dans le nord de l'État d'Afrique de l'Est. (sb)

Continuer à lire:
Ebola peut-il être guéri à l'avenir?

Image: Aka / pixelio.de

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Ebola sévit de nouveau en Ouganda


Article Précédent

Pas de vue malgré une mauvaise vue

Article Suivant

Le cancer est la deuxième cause de décès à Berlin