Plastifiants dangereux dans les aliments



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Un tiers de la nourriture contenait des plastifiants

De nombreux aliments emballés contiennent des plastifiants nocifs. Le Norddeutscher Rundfunk (NDR) a détecté le plastifiant diéthylhexyl phtalate (DEHP) dans des échantillons du programme "The Big Kitchen Check" dans plus d'un tiers des denrées alimentaires examinées. Bien qu'aucune valeur limite n'ait été dépassée, même de petites quantités de plastifiant sont soupçonnées de nuire à la fertilité, selon l'Agence fédérale de l'environnement.

Les plastifiants sont généralement considérés comme extrêmement nocifs pour la santé. Des maladies chroniques telles que le diabète, l'asthme et d'autres maladies respiratoires ont été associées aux plastifiants dans diverses études. Le plastifiant le plus connu est le bisphénol A, dont l'utilisation a été considérablement réduite entre-temps et qui, par exemple, ne peut plus être utilisé dans la fabrication de biberons. Selon l'Agence fédérale de l'environnement, le plastifiant DEHP, que l'on trouve dans les denrées alimentaires, est beaucoup moins utilisé aujourd'hui qu'en 1999. Néanmoins, le DEHP se retrouve dans de nombreux aliments emballés. En particulier, la fertilité des hommes pourrait subir des dommages considérables. Parce que les plastifiants sont considérés comme l'une des principales raisons de la fertilité limitée récemment trouvée dans une étude commandée par l'Agence fédérale de l'environnement chez environ la moitié des hommes âgés de 18 à 23 ans.

Près de 40% des aliments testés contiennent des plastifiants. signale le "NDR". Il est d'autant plus inquiétant que du DEHP a été détecté dans sept des 19 aliments examinés. Environ 37 pour cent des aliments emballés testés contenaient ainsi la substance nocive. La concentration mesurée était extrêmement différente. Par exemple, selon «NDR», le fromage à pâte molle de Géramont contenait 80 microgrammes de DEHP par kilogramme, la concentration dans Bertolli Pesto était déjà trois fois plus élevée à 240 microgrammes par kilogramme, et le beurre Kerrygold contenait 520 microgrammes de DEHP par kilogramme. Les testeurs ont démontré la charge la plus élevée en fromage de Saint Albray avec 910 microgrammes de DEHP par kg de fromage.

Forte exposition de la population à des plastifiants dangereux pour la santé Selon l'expert Dr. Marike Kolossa-Gehring de l'Agence fédérale de l'environnement des résultats inquiétants, même si aucune valeur limite n'a été dépassée. Car selon le toxicologue, les valeurs limites supposent toujours que seule une certaine quantité de nourriture est consommée, mais en pratique ces quantités pourraient être largement dépassées. Les plastifiants se retrouvent désormais "dans tout le monde en Allemagne, et certains sont si fortement contaminés qu'il faut craindre des dommages développementaux et sanitaires", cite le "NDR", l'expert de l'Agence fédérale de l'environnement.

Les producteurs alimentaires sous pression De la part des fabricants de produits alimentaires concernés, les plastifiants éprouvés dans leurs produits ont déclenché des réactions différentes, selon le radiodiffuseur. Si certains se sont montrés préoccupés, d'autres ont tenté de l'éliminer. Selon le "NDR", le fabricant de Bertolli Pesto, par exemple, a expliqué qu'il fallait examiner toutes les possibilités pour identifier la source de la pollution. Le producteur de Kerrygold Butter a écrit que les résultats des tests actuels devraient être considérés comme une occasion d'examiner à nouveau le processus de production, rapporte le "NDR". Cependant, les réactions ont été différentes pour les fromagers de Géramont et de Saint Albray. Ils ont seulement annoncé que leur fromage était conforme aux normes de la législation alimentaire.

Troubles graves de la santé dus aux plastifiants Une méta-étude de l'Agence fédérale allemande pour la protection de l'environnement et de la nature (BUND) montre également les conséquences sanitaires des plastifiants. Lors de l'évaluation de 240 études précédentes, les chercheurs ont constaté que l'exposition à des plastifiants tels que le bisphénol A augmente le risque d'obésité et de diabète. Selon le BUND, l'étendue des dommages à la santé a été déterminée principalement au moment de la contamination. Alors que chez les adultes «le stress peut rester sans effets, de graves conséquences sur la santé sont possibles, en particulier dans les phases de développement sensibles telles que la grossesse ou la petite enfance». Le BUND fait référence à «une capacité de reproduction altérée et des troubles du développement cérébral et du système immunitaire». «Les dommages ne deviendraient généralement apparents qu'à l'âge adulte» et ne seraient alors généralement pas révisables. L'apport de plastifiants via les aliments doit donc être minimisé de toute urgence, selon les écologistes. (fp)

Lisez aussi:
Les plastifiants provoquent le diabète et l'obésité
BUND: Augmentation de la charge de plastifiant dans les garderies
Écologistes: l'interdiction du BPA est totalement inadéquate
Le bisphénol A rend les filles hyperactives et agressives
Les produits chimiques hormono-actifs menacent la santé

Crédit photo: Rolf van Melis /Pixelio.de

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: 5 aliments les plus cancérigènes


Commentaires:

  1. Beecher

    Je joins. Et je l'ai fait face. Nous pouvons communiquer sur ce thème. Ici ou dans PM.

  2. Pyramus

    Absolument avec vous, c'est d'accord. Idée bonne, je soutiens.

  3. Mehemet

    Quelle phrase ... super, idée remarquable



Écrire un message


Article Précédent

Trop de sel nocif dans les plats préparés

Article Suivant

L'assurance maladie réduit les cotisations des personnes âgées