Étude: les cyclistes ont généralement un accident seuls



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

18.02.2014

Après les piétons, les cyclistes constituent le groupe le plus vulnérable de la circulation routière. Votre risque de blessure est particulièrement élevé par rapport aux conducteurs en cas d'accident. Une nouvelle étude arrive à présent à la conclusion que les cyclistes s'écrasent pour la plupart sans la participation des autres.

60 à 90% sans opposant à un accident Même si les cyclistes sont le groupe le plus vulnérable sur la route après les piétons, cela ne signifie pas qu'ils se blessent uniquement en raison de collisions avec d'autres usagers de la route. Car, selon une étude publiée par le British Medical Journal, bien plus de la moitié des cyclistes ont un accident seul. Selon le pays et le groupe d'enquête, entre 60 et 90 pour cent des cyclistes traités dans les hôpitaux n'ont aucun opposant aux accidents.

Données de Göttingen et Münster La méta-étude internationale publiée confirme le résultat que la recherche sur les accidents par les assureurs (UDV) avait déjà atteint en 2010. Un total de plus de 200 000 cyclistes de 18 pays qui avaient été traités dans des hôpitaux et des patients ambulatoires médicaux ont été enregistrés pour l'étude. De l'Allemagne, les données de deux villes ont été incluses. Dans la ville cyclable de Münster 72 et 60 pour cent dans la ville universitaire de Göttingen, il y a eu des accidents dits solos.

De nombreux accidents ne sont pas enregistrés par la police, dans d'autres pays, les chiffres sont également très élevés et la proportion d'accidents sans participation extérieure en France et en Belgique est respectivement de 72 et 87%. Et dans les villes ou les régions où il y a beaucoup de cyclisme, comme le Danemark ou les Pays-Bas, il est de 74%. Cependant, de nombreux accidents ne sont pas enregistrés par la police, ce qui rend l'évaluation et la classification difficiles pour la recherche sur les accidents. Cependant, le nombre d'accidents accidentels parmi les cyclistes tués est nettement inférieur, de 5 à 30%. Étant donné que les accidents de la route mortels sont généralement enregistrés par la police, l'expérience montre que le nombre de cas non signalés y est également nettement inférieur. (sb)

Image: Frites Siegfried / pixelio.de

Informations sur l'auteur et la source


Vidéo: Suspense: Mister Markham, Antique Dealer. The ABC Murders. Sorry, Wrong Number - East Coast


Article Précédent

Pas de vue malgré une mauvaise vue

Article Suivant

Le cancer est la deuxième cause de décès à Berlin